définir


définir

définir [ definir ] v. tr. <conjug. : 2>
• 1425; lat. definire, de finire « finir »
1 Déterminer par une formule précise ( définition) l'ensemble des caractères qui appartiennent à (un concept). On définit un concept et on décrit un objet. « La dissimulation n'est pas aisée à bien définir » (La Bruyère). Définir un ensemble mathématique, donner ses propriétés.
Par ext. Définir un mot, donner son, ses sens.
2Par ext. Caractériser (une chose, une personne particulière). Une sensation difficile à définir. indéfinissable. « Ne formez pas l'idée de votre tristesse. Ne la définissez pas » (Maurois). Définir sa personnalité. Il l'a vite définie : une paresseuse. cerner.
V. pron. Se définir comme : se présenter comme. Homme politique qui se définit comme un centriste. Comment vous définiriez-vous ?
3Préciser l'idée de. déterminer, fixer, indiquer. Nous y parviendrons dans des conditions qui restent à définir. Dans les conditions définies par la loi. Définir une politique, une orientation économique, ses objectifs.

définir verbe transitif (latin definire) Énoncer la nature, les qualités, les propriétés essentielles de l'être ou de la chose que le mot désigne ; donner sa définition : Définir le mot « table ». Caractériser quelqu'un, quelque chose, pouvoir les cerner, les expliquer, pouvoir communiquer à autrui ce qu'on sait d'eux : Voilà une personne que je ne saurais définir. Dire de quelqu'un ou de quelque chose qu'ils sont ceci ou cela : Il a défini son adversaire comme un être lâche et incompétent. Déterminer précisément, donner la teneur de quelque chose, des précisions concernant la nature de quelqu'un, de quelque chose, indiquer leurs caractéristiques : Définir sa politique, son objectif. Caractériser quelqu'un, quelque chose, marquer sa nature, son contenu, ses limites : Critères qui définissent un public.définir (homonymes) verbe transitif (latin definire)définir (synonymes) verbe transitif (latin definire) Déterminer précisément, donner la teneur de quelque chose, des précisions concernant...
Synonymes :
- déterminer
- préciser
- spécifier

définir
v. tr.
d1./d Expliquer, préciser en quoi consiste un concept. Définir la liberté en l'opposant à l'aliénation. Définir un mot, donner son sens, sa définition.
d2./d Décrire de façon précise. Il a du mal à définir le sentiment qu'il a éprouvé.

⇒DÉFINIR, verbe trans.
A.— 1. Rare. Fixer les limites. Synon. circonscrire, délimiter :
1. Qu'on la restreigne ou qu'on l'étende dans une certaine mesure, qu'on la définisse d'une manière ou d'une autre, selon le génie ou les nécessités des temps, il n'en est pas moins certain que la terre que l'homme cultive lui-même lui est aussi personnelle que son vêtement.
SAND, Histoire de ma vie, t. 2, 1855, p. 343.
2. L'état des postes étalé devant leurs yeux, ils comparèrent les distances par Genève et Lausanne. Un arc de cercle définissait le lieu géométrique des pays possibles.
MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 427.
2. Caractériser un individu donné, animé ou inanimé. Éprouver je ne sais quoi de pénible que je ne pouvois définir (GENLIS, Chev. Cygne, t. 2, 1795, p. 202). Flaubert, je le définirais d'un mot : un homme de génie... de province (GONCOURT, Journal, 1862, p. 1197). Il faut craindre toujours de définir quelqu'un (VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 98) :
3. Car, si je méritois qu'on me définît, on pourroit me définir un homme qui, quand il dit quelque chose de bien, fait toujours le contraire de ce qu'il dit.
SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 2, 1834, p. 192.
Emploi pronom. réfl. Rien de plus malaisé que de se définir et de se résumer en personne (SAND, Hist. vie, t. 1, 1855, p. 2). Me définir, c'est-à-dire me limiter (BARRÈS, Barbares, 1888, p. 241).
3. P. ext.
Établir avec précision. Définir la méthode; être défini par décret. Synon. déterminer, fixer. Elle s'en alla sans qu'Isabelle ait pu définir un objet à cette visite (DRUON, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 191). Il faudra bien qu'un de ces jours « L'Espoir » définisse son programme (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 22) :
4. L'ordre de mission que je lui donnai [à Moulin] réglait cette composition, définissait le rôle du Conseil et précisait la nature des rapports qui le liaient au Comité national.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, p. 91.
Emploi pronom. à sens passif. Ainsi la politique capétienne se précisait et se définissait (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 61).
THÉOL. CATH. Fixer un point de dogme. Dieu peut être connu avec certitude par le moyen des créatures, comme l'a défini le Concile du Vatican (Théol. cath. t. 4, 1 1920, p. 928).
P. ext. Proposer comme vérité de foi. Nous déclarons et définissons qu'Élisabeth (...) est sainte (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p. 300).
B.— LOG., usuel. Formuler de manière brève et précise le contenu d'un concept, le sens d'un mot. Définir l'homme, la liberté, la science; définir un mot. (Quasi-) synon. donner la définition de, décrire, analyser, expliquer. L'usufruit, tel que le définit l'article 578 du code (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p. 164) :
5. Définir une chose, c'est littéralement la délimiter du fait du cadre aux éléments permanents ou fugaces où elle est encastrée. Toute chose donc est définie et définissante; elle est définie sur tous ses points, elle définit par un seul. Elle connaît par ce qu'elle exclut, de fait ou de nature. Elle est cernée du rayonnement de ses indices. Définir, c'est isoler, c'est exclure : c'est dire pourquoi une chose n'est pas toutes les autres.
CLAUDEL, Art poétique, 1907, p. 157.
Emploi abs. Avant de discuter, l'on devrait toujours définir (GIDE, Journal, 1918, p. 671) :
6. Qu'est-ce que définir? C'est décrire, c'est dessiner avec des mots ce que l'esprit seul aperçoit; c'est donner des extrémités à ce qui n'en a pas pour l'œil; c'est peindre ce qu'on ne saurait voir; c'est circonscrire, en un espace qui n'a pas de réalité, un objet qui n'a pas de corps. Et qu'est-ce que bien définir? C'est représenter nettement l'idée que tous les esprits se font, en eux-mêmes et malgré eux, de l'objet dont on veut parler, quand ils y pensent au hasard.
JOUBERT, Pensées, t. 1, 1824, p. 324.
7. Une chose d'ailleurs qui rentre dans mon métier, c'est de définir. Or définir avec les éléments que possèdent les esprits novices, est un exercice fructueux, analogue à la nécessité de peindre avec les quatre couleurs classiques, exercice de sobriété et de souplesse pour le définisseur consciencieux.
AMIEL, Journal intime, 1866, p. 75.
Emploi pronom. à sens passif. La notion d'événement (...) ne se définit qu'en fonction d'ensembles (MARCEL, Journal, 1914, p. 81) :
8. Qu'est-ce, en effet, que la poésie? Comme tout ce qui est divin en nous, cela ne peut se définir par un mot ni par mille.
LAMARTINE, Des Destinées de la poésie, 1834, p. 387.
[Avec un datif éthique] Il [Tillemont] se définit Dieu comme il fixerait une date (BREMOND, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 262).
SYNT. Définir clairement, exactement, précisément, simplement; définir d'/en un mot, avec précision; difficile, facile, impossible, malaisé à définir; arriver à, chercher à, commencer par, essayer de, parvenir à, permettre de définir; il s'agit de définir; se définir en fonction de, par la forme, par rapport à.
Rem. On rencontre ds la docum. définissant, ante en emploi adj. Cf. supra ex. 5. Dans le domaine ling., on le rencontre en emploi subst. masc. Terme qui fait partie d'une définition. Synon. définisseur. Signalé par ROB. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr. Nous avons (...) été amené à admettre dans nos définitions un certain nombre de mots que nous avons appelés des « définissants ». Ces mots (...) permettent de ranger le mot dans une certaine catégorie à l'intérieur de laquelle il suffit de préciser sa particularité (GOUG. 1961, p. 7).
Prononc. et Orth. :[], (je) définis [defini]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin XIIe s. definir « faire connaître ce qu'est une chose, la préciser » (Dialogue Grégoire, éd. W. Foerster, p. 258, 19); av. 1662 part. passé subst. défini (PASC., Art de persuader ds DG); 2. ca 1481 diffinir « déterminer exactement, fixer » (COQUILLART, Droits nouveaux, éd. Ch. d'Héricault, t. 1, p. 56); 1561 definir théol. (CALV., Instit., 25 ds LITTRÉ). Empr. au lat. class. definire « déterminer; fixer; définir (un terme) »; la forme diffinir est issue de la var. diffinire de definire; cf. l'a. fr. definir (dér. de finir prép. de- exprimant le renforcement [lat. de-]) « mener à bonne fin; achever, mourir » (ca 1100 Roland, éd. J. Bédier, 2889). Fréq. abs. littér. :2 402. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 125, b) 1 634; XXe s. : a) 2 621, b) 6 801.

définir [definiʀ] v. tr.
ÉTYM. Fin XIIe; lat. definire, de de-, et finire « finir ».
1 Déterminer par une formule précise ( Définition) l'ensemble des caractères qui appartiennent à un concept.REM. On définit un concept, une idée générale. On décrit un objet concret, une classe (→ Décrire). || Définir un mot, indiquer sa signification; donner ses significations par une définition de type lexicographique. || Chercher dans un dictionnaire comment est défini un mot, une expression. Déterminer (le sens), expliquer (→ Artisan, cit. 10, caricature, cit. 1). || Définir clairement et distinctement un mot, un terme, une expression. || Définir qqch. par le genre prochain et la différence spécifique. || Définir un mot à l'aide de son contexte.
1 La dissimulation n'est pas aisée à bien définir : si l'on se contente d'en faire une simple description, l'on peut dire (…)
La Bruyère, les Caractères de Théophraste, De la dissimulation.
2 (…) il n'y a rien de plus faible que le discours de ceux qui veulent définir ces mots primitifs (espace, temps, mouvement, nombre, égalité…). Quelle nécessité y-a-t-il, par exemple, d'expliquer ce qu'on entend par le mot homme ? (…) pour définir l'être, il faudrait dire c'est, et ainsi employer le mot défini dans sa définition.
Pascal, l'Esprit géométrique, I.
3 Mais ces mots primitifs (être, faire, etc.) sont en très petit nombre, et ne sauraient autoriser, pour les autres, le défaut de méthode qui consiste à définir un premier terme par un second, et le second à son tour par le premier (…)
Hatzfeld, Dict., Introd., XV.
4 Les nuances de sens ou d'emploi qui distinguent les synonymes les uns des autres apparaissent bien plus clairement quand on les oppose et les compare que quand on se borne à les définir isolément.
Gaston Paris, Extrait du Journal des Savants, oct. et nov. 1890, Compte rendu Dict., p. 23.
2 Par ext. Caractériser (une chose, une personne particulière). → Ordre, cit. 5. || Une sensation difficile à définir. Indéfinissable.
5 Ne formez pas l'idée de votre tristesse. Ne la définissez pas. La tristesse est déjà une faiblesse.
A. Maurois, le Cercle de famille, II, III, p. 143.
Il l'a vite définie : une paresseuse.
6 Quel moyen de vous définir (…) il faudrait (…) vous confronter avec vos pareils, pour porter de vous un jugement sain et raisonnable.
La Bruyère, les Caractères, IX, 20.
3 Préciser l'idée de. Déterminer, expliquer, fixer, indiquer, préciser. || Il faudra le faire, dans des conditions qui restent à définir. || Définir un but, les conditions d'un travail. || Il lui est difficile de définir ce qu'il ressent. || Cela est malaisé à définir (→ Attitude, cit. 29; artiste, cit. 14). || Demander au gouvernement de définir sa position.
7 La mémoire a donc bien ses degrés successifs et distincts de tension ou de vitalité, malaisés à définir, sans doute, mais que le peintre de l'âme ne peut pas troubler entre eux impunément.
H. Bergson, Matière et mémoire, p. 186.
Théol. Déterminer le sens de (un point de dogme). Décider, fixer, trancher. || Les conciles ont défini que… || Définir un dogme. || Définir ex cathedra. Définition.
8 Il est vrai qu'on ne définit expressément à Nicée que ce qui était expressément révoqué en doute, qui était la divinité du Fils de Dieu.
Bossuet, Hist. des variations, 1er avertissement, paragr. 30, in Littré.
4 Rare. (Concret). Fixer les limites de. Circonscrire, déterminer. || Définir un lieu, un terrain, une surface.
——————
se définir v. pron.
(Passif). Être défini. || Terme qui se définit malaisément.
(Réfléchi). Donner une définition de soi-même. Caractériser (se).
9 Ils s'expliquaient indéfiniment l'un à l'autre, ou plutôt ils essayaient de se définir, c'est-à-dire de ressembler à l'image qu'ils traçaient d'eux-mêmes.
Edmond Jaloux, le Dernier Jour de la création, VIII, p. 91.
(Recipr.). || « Celui qui rêve et ce qu'il rêve se définissent réciproquement — c'est un cercle vicieux » (Paul Valéry).
DÉR. Défini, définissable, définissant, définisseur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • définir — DÉFINIR. verb. act. Marquer, déterminer. En ce sens il n est guère d usage qu en parlant Du temps, du lieu qu on fixe pour quelque chose. Dieu a défini le temps et le lieu auquel cela arrivera. f♛/b] Il signifie aussi, Expliquer l essence et la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • definir — Definir. v. act. Marquer, determiner. En ce sens il n a guere d usage qu en parlant du temps & du lieu qu on fixe pour quelque chose. Dieu a defini le temps & le lieu auquel cela arrivera. Il sign. aussi, Expliquer l essence & la nature d une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • definir — Se conjuga como: partir Infinitivo: Gerundio: Participio: definir definiendo definido     Indicativo   presente imperfecto pretérito futuro condicional yo tú él, ella, Ud. nosotros vosotros ellos, ellas, Uds. defino defines define definimos… …   Wordreference Spanish Conjugations Dictionary

  • definir — verbo transitivo 1. Explicar (una persona) el significado de [una palabra] o de [un concepto]: Para definir palabras hay que tener conocimientos de lexicografía y semántica. 2 …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • definir — v. tr. 1. Dar a significação, o sentido, a definição de. 2. Explicar; revelar. 3. Determinar, fixar. 4. Decidir. 5. Decretar (em matéria religiosa). • v. pron. 6. Ser definido; depreender se.   ‣ Etimologia: latim definio, ire …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • definir — Definir. Ils definissent et expliquent la nature du mal, estre avoir douleur: et du bien, d avoir plaisir, Mala dolore, bona voluptate definiunt …   Thresor de la langue françoyse

  • definir — (Del lat. definīre). 1. tr. Fijar con claridad, exactitud y precisión la significación de una palabra o la naturaleza de una persona o cosa. U. t. c. prnl.) 2. Decidir, determinar, resolver algo dudoso. U. t. c. prnl.) 3. Pint. Concluir una obra …   Diccionario de la lengua española

  • definir — (Del lat. definire, delimitar, definir.) ► verbo transitivo/ pronominal 1 Expresar con exactitud y precisión el significado de una palabra o la naturaleza de una persona o una cosa: ■ la definió como cauta y reservada; definir un término con una… …   Enciclopedia Universal

  • définir — (dé fi nir) v. a. 1°   Déterminer, fixer. On ne peut définir le temps et le lieu auquel cela arriva. 2°   Expliquer une chose par des attributs qui la distinguent. •   Ils définissaient la vertu par le plaisir, BOSSUET Hist. I, 8. •   Il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉFINIR — v. a. Marquer, déterminer. Il se dit surtout en parlant Du temps, du lieu qu on fixe pour quelque chose. Dieu a défini le temps et le lieu où cela doit arriver.   Il signifie aussi, Expliquer ce qu est une chose, dire quels sont les attributs,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)